Tous les prix incluent la TVA.
Livraison à partir de 0,01 € : jeudi 21 oct. en France métropolitaine. Détails
Livraison accélérée : demain
Commandez dans les 11 h et 19 mins
Détails
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
La version ebook Kindle est disponible maintenant et peut être lue sur n'importe quel appareil grâce à l'appli Kindle gratuite.
20,00 € () Options sélectionnées incluses. Comprend le paiement mensuel initial et les options sélectionnées. Détails
Prix
Sous-total
20,00 €
Sous-total
Ventilation du paiement initial
Les frais d’expédition, la date de livraison et le total de la commande (taxes comprises) indiqués lors de la finalisation de la commande.
Votre transaction est sécurisée
Nous nous efforçons de protéger votre sécurité et votre vie privée. Notre système de paiement sécurisé chiffre vos données lors de la transmission. Nous ne partageons pas les détails de votre carte de crédit avec les vendeurs tiers, et nous ne vendons pas vos données personnelles à autrui. En savoir plus
Expédié par
Amazon
Vendu par
Amazon
Expédié par
Amazon
Vendu par
Amazon
Les venins de la Cour a été ajouté à votre Panier
La commande 1-Click n'est pas disponible pour cet article.
Livraison à 2,99 € : 26 - 30 oct. Détails
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
<Intégrer>
Autres vendeurs sur Amazon
20,00 €
+ 7,06 € Livraison
Vendu par : Librinter FR
Vendu par : Librinter FR
(1551 évaluations)
96 % positif au cours des 12 derniers mois
Habituellement expédié sous 4 à 5 jours.
Frais d'expédition et Politique de retours

Téléchargez l'application Kindle gratuite et commencez à lire des livres Kindle instantanément sur votre smartphone, tablette ou ordinateur - aucun appareil Kindle n'est requis. En savoir plus

Lisez instantanément sur votre navigateur avec Kindle Cloud Reader.

Utilisation de l'appareil photo de votre téléphone portable - scannez le code ci-dessous et téléchargez l'application Kindle.

Code QR pour télécharger l'application Kindle

Saisissez votre téléphone portable ou votre adresse e-mail

Traitement de votre requête en cours...

En cliquant sur « Envoyer le lien », vous acceptez les Conditions d'utilisation d'Amazon.

Vous acceptez de recevoir un SMS automatique d'Amazon ou en son nom à propos de l'application Kindle sur votre numéro de téléphone portable ci-dessus. Le consentement n'est pas une condition d'achat. Des frais de messages et de données peuvent s'appliquer.

Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus

Les venins de la Cour Broché – Livre grand format, 30 mai 2013

4,4 sur 5 étoiles 10 évaluations

Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché, Livre grand format
20,00 €
20,00 € 14,99 €
Livraison GRATUITE (0,01€ pour les livres) en point retrait. Détails
Récupérez votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • La livraison est GRATUITE sans minimum d'achats (0,01€ pour les livres). Les membres Amazon Prime bénéficient de livraisons gratuites illimitées toute l'année
  • Choisissez parmi 20 000 points retrait en France et en Belgique, incluant points relais et consignes automatiques Amazon Lockers
Comment commander vers un point retrait ?
  1. Trouvez votre point retrait et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
LE MEILLEUR DES NOUVEAUTÉS ROMANS
A retrouver dans notre boutique Romans et Littérature

Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les venins de la Cour
  • +
  • Les Lys pourpres
Prix total:
Pour voir notre prix, ajoutez ces articles à votre panier.
L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.
Choisir les articles à acheter ensemble.

Description du produit

Extrait

Avant-propos

Le XVIIe siècle est, pour un romancier, d'une richesse incroyable. A partir de 1661, alors que meurt Mazarin, s'installe la monarchie absolue. Si la période du règne de Louis XIV est politiquement stable, elle renferme aussi de nombreux secrets, inhérents à cette volonté de contrôle qui s'empare de l'État. Il y a, dans ces silences, des trésors romanesques que l'on rêve de mettre en scène. Après avoir exploré les dessous de la chute spectaculaire du surintendant des Finances Nicolas Fouquet, visité les archives de son procès truqué, rencontré le Masque de fer, enterré Anne d'Autriche et assisté au commencement de la construction de Versailles dans Althéa ou la Colère d'un roi, il me semblait incontournable de poursuivre ce voyage vers l'une des plus stupéfiantes enquêtes criminelles de tous les temps, celle qui marque une charnière importante du règne du Roi-Soleil et qui fut à l'origine de l'organisation de la police et de la chute de la grande favorite du roi : l'affaire des poisons.
Si Louis XIV revenait parmi nous aujourd'hui, il serait probablement effaré de découvrir que nous sommes tellement au fait de ce qui s'est passé, que nous disposons d'une quantité impressionnante d'archives, de témoignages et de documents, lui qui avait tant souhaité les faire disparaître. Conscient de l'incroyable scandale que ne manquerait pas de provoquer cette affaire en son temps, mais aussi du préjudice énorme porté à l'image de son règne, au regard de la postérité, le grand roi n'avait en effet pas hésité à détruire des preuves accablantes mettant en cause les gens de son entourage. En vain.
Il ignorait qu'il existât des copies de ces pièces, à partir desquelles les historiens des siècles futurs seraient à même de reconstituer les faits et d'en comprendre les rouages. Bien sûr, quelques zones d'ombre subsistent encore sur cette affaire, mais l'histoire est une discipline en mouvement. Il suffit de vieilles lettres retrouvées dans un grenier oublié, d'une vente aux enchères d'héritiers désargentés, d'un manuscrit exhumé des archives d'une grande bibliothèque pour qu'apparaissent des éclaircissements, des réponses, des dénouements. Le voile se lève alors sur certains secrets, mais appelle aussi parfois de nouvelles questions...
Au sujet de l'affaire des poisons en particulier, Mme de Sévigné est une source inépuisable de renseignements, tant elle tient dans ses lettres, avec un sens du détail peu commun, la chronique du règne pour sa fille, Mme de Grignan. Plus près de nous, Claude Quétel a également nourri mes recherches ; mais je tiens surtout à remercier Jean-Christian Petitfils pour tous ses livres, sur Fouquet, sur Mme de Montespan et sur l'affaire des poisons elle-même, qui sont une mine extraordinaire d'informations et ont fortement inspiré ces pages.

Tous les faits historiques relatés dans les Venins de la Cour sont réels. Ce roman est une mise en musique de toutes les notes relevées dans les ouvrages cités.
Une attention particulière a été portée aux détails qui marquent l'époque invoquée : les toilettes, les mets, les usages, mais aussi les lieux. Je souhaite préciser que les descriptions de Clagny, le domaine jouxtant Versailles de Mme de Montespan, ou bien de Saint-Germain, son château Neuf notamment, s'appuient sur les maquettes de ces trésors disparus, reconstituées à partir de tous les dessins, plans et croquis dont nous disposons.
Plus que jamais l'affaire des poisons met en évidence les contrastes du Grand Siècle, celui des génies de la peinture, de la sculpture, de l'architecture, de la littérature et du théâtre, le siècle de la domination politique de la France en Europe et de son rayonnement culturel, mais aussi celui de l'obscurantisme, du crime et de la noirceur, où l'oisiveté d'une noblesse asservie et désoeuvrée pouvait mener au pire. Et lorsqu'on explore cette période incroyable du règne du Roi-Soleil, on songe à la constatation des frères Goncourt, deux siècles plus tard : «L'Histoire est un roman qui a été» !

Un mot de l'auteur

Le Grand Siècle... Comment pouvais-je ne pas y revenir ? Mes lecteurs ont été nombreux à me demander si j'allais écrire la suite d'"Althéa"... C'est chose faite avec "Les Venins de la Cour", qui met en scène Éloïse, la fille de Mathieu et Althéa de Mergenteuil dont on avait fait la connaissance dans mon premier ouvrage.1675... Les années ont passé et l'âge de mon héroïne coïncidait avec un épisode éminemment romanesque du règne de Louis XIV : l'affaire des poisons sur laquelle j'ai toujours eu envie d'écrire. Ce roman permet de mettre en scène les différentes facettes de cette affaire pour en comprendre les rouages, à travers l'histoire d'une jeune aristocrate emportée dans la tourmente de tous ces crimes alors qu'elle découvre la Cour et ses intrigues. Car l'affaire des poisons ébranle le trône : on empoisonne jusque dans l'entourage du roi ! La monarchie absolue mise en place par Louis XIV renferme bien des secrets. Avec "Les venins de la Cour", nous passons de l'autre côté du miroir...

Karin Hann

Détails sur le produit

  • Éditeur ‏ : ‎ Editions du Rocher (30 mai 2013)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 350 pages
  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2268075265
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2268075266
  • Poids de l'article ‏ : ‎ 520 g
  • Dimensions ‏ : ‎ 15.2 x 2.6 x 23.5 cm
  • Commentaires client :
    4,4 sur 5 étoiles 10 évaluations

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
4,4 sur 5
10 évaluations
Comment les évaluations sont-elles calculées ?

Meilleures évaluations de France

TESTEURS VINE (CLUB DES TESTEURS)
Commenté en France le 14 septembre 2013
Achat vérifié
2 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 20 avril 2014
Achat vérifié
Commenté en France le 25 juin 2013
Achat vérifié
3 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 9 décembre 2013
Achat vérifié
Commenté en France le 9 janvier 2014
Achat vérifié
Commenté en France le 26 mai 2018
Commenté en France le 9 juin 2013
4 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus