Choisir vos préférences en matière de cookies

Nous utilisons des cookies et des outils similaires qui sont nécessaires pour vous permettre d'effectuer des achats, pour améliorer vos expériences d'achat et fournir nos services, comme détaillé dans notre Avis sur les cookies. Nous utilisons également ces cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services (par exemple, en mesurant les visites sur le site) afin que nous puissions apporter des améliorations.

Si vous acceptez, nous utiliserons également des cookies complémentaires à votre expérience d'achat dans les boutiques Amazon, comme décrit dans notre Avis sur les cookies. Cela inclut l'utilisation de cookies internes et tiers qui stockent ou accèdent aux informations standard de l'appareil tel qu'un identifiant unique. Les tiers utilisent des cookies dans le but d'afficher et de mesurer des publicités personnalisées, générer des informations sur l'audience, et développer et améliorer des produits. Cliquez sur «Personnaliser les cookies» pour refuser ces cookies, faire des choix plus détaillés ou en savoir plus. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en accédant aux Préférences pour les publicités sur Amazon , comme décrit dans l'Avis sur les cookies. Pour en savoir plus sur comment et à quelles fins Amazon utilise les informations personnelles (tel que l'historique des commandes de la boutique Amazon), consultez notre Politique de confidentialité.

Personnaliser les cookies

Commentaire client

TESTEURS VINE (CLUB DES TESTEURS)
Commenté en France 🇫🇷 le 4 septembre 2020
Magali fait le choix judicieux de donner la parole à son héroïne, Manon, jeune femme en dehors du monde, en dehors du temps, qui subit une existence bien singulière et surtout on ne peut plus sombre... Elle nous plonge alors immédiatement dans cette intrigue où la folie rejoint l'horreur, via ses confessions criantes de réalisme. Le soin apporté à la crédibilité, à l'ambiance anxiogène et plus noire que noire, est époustouflant. Le discours de Manon, son témoignage, est livré avec tant de justesse, grâce à sa manière de s'adresser à nous, à son langage parfaitement adéquat et à cette sensibilité exacerbée, à fleur de peau, marquée par cette vie... hors du commun.
L'existence de Manon c'est... subir, jour et nuit, les désirs et les volontés de ce père pédophile et malade. C'est l'aider dans sa folie en soignant ses victimes, c'est souffrir, physiquement et moralement en permanence... Mais c'est aussi s'évader comme elle le peut par le petit écran, cette télévision qui malgré tout, insinue au fond d'elle cette petite lueur, cette envie de s'en sortir qui va germer et pouvoir grandir... grâce à Camille, une victime certes, mais une victime pas comme les autres.
J'ai adoré cette façon de nous présenter cette horreur, cette histoire sordide, de maîtriser avec brio le mal et la noirceur et de nous les claquer en pleine tête. J'ai aimé découvrir Manon, puis Camille, et vivre l'évolution de leur "relation", de cet espoir mutuel... J'ai profondément souffert avec elles, imaginant l'inimaginable et leur quotidien complètement fou auprès de ce personnage sordide, construit avec tant de force...
C'est incontestablement un roman choc, réussi, qui secoue et prend aux tripes. Un roman qui se lit quasi d'une traite, pas très long mais tellement intense, puissant, poignant.
La plume fluide, tranchante, intime sert l'intrigue à merveille, avec sensibilité et ressentis, on ne peut que la trouver addictive et n'avoir qu'une envie, celle de sortir du tunnel, de voir enfin la lumière après ce voyage obscur et bouleversant...
À ne pas mettre entre toutes les mains, mais à conseiller aux amoureux des romans noirs ou thrillers, atypiques et percutants.
Bravo Magali, ce huis-clos plus que prometteur à la tension dramatique oppressante m'a convaincue du début à la fin ; ce talent pour décrypter la psychologie des femmes marquées par la souffrance et la prison physique et/ou morale se montre stupéfiant, tu n'omets aucun détail utile et tes mots savent aller à l'essentiel, ouvrant la porte de la rédemption et de la résilience sûrement aussi...
Personnellement je vais faire preuve d'une véritable impatience jusqu'au prochain !
Image client
5,0 sur 5 étoiles Époustouflant de noirceur...
Par Kazcook le 4 septembre 2020
Magali fait le choix judicieux de donner la parole à son héroïne, Manon, jeune femme en dehors du monde, en dehors du temps, qui subit une existence bien singulière et surtout on ne peut plus sombre... Elle nous plonge alors immédiatement dans cette intrigue où la folie rejoint l'horreur, via ses confessions criantes de réalisme. Le soin apporté à la crédibilité, à l'ambiance anxiogène et plus noire que noire, est époustouflant. Le discours de Manon, son témoignage, est livré avec tant de justesse, grâce à sa manière de s'adresser à nous, à son langage parfaitement adéquat et à cette sensibilité exacerbée, à fleur de peau, marquée par cette vie... hors du commun.
L'existence de Manon c'est... subir, jour et nuit, les désirs et les volontés de ce père pédophile et malade. C'est l'aider dans sa folie en soignant ses victimes, c'est souffrir, physiquement et moralement en permanence... Mais c'est aussi s'évader comme elle le peut par le petit écran, cette télévision qui malgré tout, insinue au fond d'elle cette petite lueur, cette envie de s'en sortir qui va germer et pouvoir grandir... grâce à Camille, une victime certes, mais une victime pas comme les autres.
J'ai adoré cette façon de nous présenter cette horreur, cette histoire sordide, de maîtriser avec brio le mal et la noirceur et de nous les claquer en pleine tête. J'ai aimé découvrir Manon, puis Camille, et vivre l'évolution de leur "relation", de cet espoir mutuel... J'ai profondément souffert avec elles, imaginant l'inimaginable et leur quotidien complètement fou auprès de ce personnage sordide, construit avec tant de force...
C'est incontestablement un roman choc, réussi, qui secoue et prend aux tripes. Un roman qui se lit quasi d'une traite, pas très long mais tellement intense, puissant, poignant.
La plume fluide, tranchante, intime sert l'intrigue à merveille, avec sensibilité et ressentis, on ne peut que la trouver addictive et n'avoir qu'une envie, celle de sortir du tunnel, de voir enfin la lumière après ce voyage obscur et bouleversant...
À ne pas mettre entre toutes les mains, mais à conseiller aux amoureux des romans noirs ou thrillers, atypiques et percutants.
Bravo Magali, ce huis-clos plus que prometteur à la tension dramatique oppressante m'a convaincue du début à la fin ; ce talent pour décrypter la psychologie des femmes marquées par la souffrance et la prison physique et/ou morale se montre stupéfiant, tu n'omets aucun détail utile et tes mots savent aller à l'essentiel, ouvrant la porte de la rédemption et de la résilience sûrement aussi...
Personnellement je vais faire preuve d'une véritable impatience jusqu'au prochain !
Images dans cette revue
Image client
Image client
9 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus Lien permanent