Commentaire client

Commenté en France 🇫🇷 le 27 février 2021
Le Haut-Roi est mort, une période de trêve s'installe, une occasion d'intriguer jusqu'à la lecture du testament qui générera la "guerre des trois princes". La Reine a tout prévu et les assassinats qui permettront à son fils préféré d'occuper le trône sont au programme, mais c'est sans compter sur Lorn dont tout le monde semble rechercher l'appui, même si ses buts restent toujours aussi mystérieux …

Ce troisième tome est une suite directe du précédent, le Haut-Roi a fini par mourir ce qui entraîne la guerre de succession entre les princes suite à la subtilisation du testament final par la Reine et ses alliés. Il est difficile de déterminer la finalité des actions de Lorn, va-t-il supporter Yrdel l'héritier légitime, il détient le moyen de l'assoir sur le trône, ou va-t-il s'allier à Alan, son ami d'enfance malgré ses nombreux défaut ? Finalement c'est à ce dernier qu'il apporte son appui - mais la popularité acquise par Lorn et sa garde d'Onyx fait vite de l'ombre à Aldéran 1er, et celui-ci a toujours voulu être le seul à briller, Lorn et sa Garde Noire vont subir son ire …
L'auteur continue à distiller ses révélations avec parcimonie, une manière de permettre l'accumulation de tomes futurs. Les buts de Lorn sont toujours indiscernables, il prend connaissance de l'existence de son fils, dont la destinée semble déjà tracée, Serk’Arn le dragon de la destruction s'il est toujours prisonnier de chaînes physiques gagne sa liberté mentale, favorisée par l'absence de Haut-Roi légitime sur le Trône d'Onyx. La guerre civile se développe, il faudra attendre le prochain tome pour que les motivations de Lorn soient plus claires.

Un livre qui se lit avec plaisir pour peu qu'on se laisse aller en mettant de côté son esprit critique, une occasion de passer un moment de détente agréable, il est dommage que la série soit pénalisée par les délais d'attente excessifs entre les parutions …
Signaler un abus Lien permanent