Choisir vos préférences en matière de cookies

Nous utilisons des cookies et des outils similaires qui sont nécessaires pour vous permettre d'effectuer des achats, pour améliorer vos expériences d'achat et fournir nos services, comme détaillé dans notre Avis sur les cookies. Nous utilisons également ces cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services (par exemple, en mesurant les visites sur le site) afin que nous puissions apporter des améliorations.

Si vous acceptez, nous utiliserons également des cookies complémentaires à votre expérience d'achat dans les boutiques Amazon, comme décrit dans notre Avis sur les cookies. Cela inclut l'utilisation de cookies internes et tiers qui stockent ou accèdent aux informations standard de l'appareil tel qu'un identifiant unique. Les tiers utilisent des cookies dans le but d'afficher et de mesurer des publicités personnalisées, générer des informations sur l'audience, et développer et améliorer des produits. Cliquez sur «Personnaliser les cookies» pour refuser ces cookies, faire des choix plus détaillés ou en savoir plus. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en accédant aux Préférences pour les publicités sur Amazon , comme décrit dans l'Avis sur les cookies. Pour en savoir plus sur comment et à quelles fins Amazon utilise les informations personnelles (tel que l'historique des commandes de la boutique Amazon), consultez notre Politique de confidentialité.

Personnaliser les cookies

Commentaire client

Commenté en France le 19 septembre 2021
Nouveau roman de Natasha Knight et donc nouvelle lecture dark pour moi. Déshonneur est à la fois similaire et différent de ses prédécesseurs et c’est ce qui fait que je reste toujours à l’affût des livres de cette autrice. En effet, si la forme semble suivre le même chemin, elle arrive toujours à modifier un point de vue, à changer l’évolution de ses personnages pour que l’on n’ait jamais l’impression de lire la même chose.

Sofia et Raphaël se retrouvent donc liés par une histoire de vengeance et de dettes à recouvrir. Ce que l’on constate tout de suite c’est à quel point l’innocence de Sofia contraste avec la rage de Raphaël. Il ressort du début de leur relation une incompréhension du côté de la jeune femme et une sorte de désir malsain du côté de cet homme prêt à tout pour obtenir son dû quitte à détruire des vies entières au passage.

” J’étais debout sur une falaise, et le sol s’effondrait sous mes pieds. J’étais à deux doigts de tomber dans la vide, ma vie perdue à tout jamais. “

Alors dit comme ça bien évidemment, Raphaël passe pour le méchant de l’histoire. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est un ange, mais il faut voir son vécu dans son ensemble pour comprendre ses motivations et la raison de ses revendications. Bien sûr je n’approuve pas sur le principe. Comme dans toute dark il est difficile de vraiment se ranger du côté de ce genre de personnages et pourtant plus on en apprend sur lui, plus on en vient à concevoir une certaine légitimité dans ses actions. De plus, j’ai surtout eu le sentiment qu’il s’enfermait dans un rôle pour se punir finalement de ce qu’il s’était passé il y a des années. À plusieurs reprises il se pose des questions, il se reprend après avoir eu certaines pensées envers celle qui l’accompagne dorénavant, prouvant qu’il ne ressemble en rien à son géniteur malgré ses certitudes à ce sujet.

” Je n’avais pas besoin de mon passé pour la salir. Je faisais très bien le boulot moi-même.”

De ce fait, il m’a attristé c’est vrai. Je pense que n’importe quelle personne qui serait passée par ces épreuves aurait développé une sorte d’obsession, ce besoin de punir ceux qui sont concernés. Je fais beaucoup de mystère, mais comme toujours je n’ai pas envie de vous en dévoiler trop, à vous de découvrir ce qu’il se trame dans le fond.

Concernant la romance qui naît sous nos yeux, je ne vais pas vous cacher qu’elle fait partie de celles qui font souffrir. Vu le contexte, vu la position dans laquelle se retrouvent les protagonistes, il était évident que rien ne serait facile. Bien que les émotions soient vives, bien que l’amour débarque finalement assez rapidement, il n’en reste pas moins qu’il n’est pas viable de prime abord.

” Je n’étais même plus certaine de ce que je voulais ou de ce que je ne voulais pas. Il y avait trop de choses en jeu, trop de données à assimiler. “

Pourtant elle est la seule à pouvoir le sortir des ténèbres qui le rongent, la seule qui arrive à toucher son âme. Peut-être est-ce grâce à sa naïveté ou à cause de son entêtement, toujours est-il qu’elle lui ouvre les yeux et qu’il s’opère chez lui de nombreux changements. Petit à petit, pas après pas, ils se retrouvent sur la même longueur d’onde et se donnent donc une chance d’avancer ensemble.

Déshonneur est un livre qui parle d’amour bien sûr, mais également d’engagement, de faiblesse, de manipulation et de trahison. Le couple de Sofia et Raphaël ne se formera pas sans peine, mais comme on le dit souvent : c’est ensemble que l’on est plus fort et c’est bien plus unis et soudés qu’ils ressortiront de tout cela.
Une personne a trouvé cela utile
Signaler un abus Lien permanent