Choisir vos préférences en matière de cookies

Nous utilisons des cookies et des outils similaires qui sont nécessaires pour vous permettre d'effectuer des achats, pour améliorer vos expériences d'achat et fournir nos services, comme détaillé dans notre Avis sur les cookies. Nous utilisons également ces cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services (par exemple, en mesurant les visites sur le site) afin que nous puissions apporter des améliorations.

Si vous acceptez, nous utiliserons également des cookies complémentaires à votre expérience d'achat dans les boutiques Amazon, comme décrit dans notre Avis sur les cookies. Cela inclut l'utilisation de cookies internes et tiers qui stockent ou accèdent aux informations standard de l'appareil tel qu'un identifiant unique. Les tiers utilisent des cookies dans le but d'afficher et de mesurer des publicités personnalisées, générer des informations sur l'audience, et développer et améliorer des produits. Cliquez sur «Personnaliser les cookies» pour refuser ces cookies, faire des choix plus détaillés ou en savoir plus. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en accédant aux Préférences pour les publicités sur Amazon , comme décrit dans l'Avis sur les cookies. Pour en savoir plus sur comment et à quelles fins Amazon utilise les informations personnelles (tel que l'historique des commandes de la boutique Amazon), consultez notre Politique de confidentialité.

Personnaliser les cookies

Commentaire client

Commenté en France le 19 décembre 2019
J'ai bien cru ne jamais pouvoir sortir indemne de cette excellente trilogie. L'auteur nous emmène loin dans les méandres d'une prison expérimentale. Je retrouve avec bonheur Elena, hackeuse surdouée, et quelques autres personnages pour lesquels je me suis attachée et d'autres pour qui j'aurais aimé qu'ils disparaissent, mais il faut de tout et de tous pour cette histoire délirante.

Dans l'Œuvre, à la base 5300 détenus se sont retrouvés livrés à eux-mêmes et ce depuis 7 années sans intervention extérieure.

L'auteur mêlent les intrigues entre le mythe de Dédale et l'intelligence artificielle (IA). Plus de 600 pages pour ce dernier volume qui m'a complètement accaparé l'esprit. Excellente surprise avec le dernier chapitre qui m'a bien stupéfiée. Mais attention, ceci est bien une fiction et il faut savoir bien le lire; Il y a dans ce texte de belles correspondances avec nos vies, notre société, notre environnement, les politiques, les organisations secrètes ou non, et toutes sortes de pièges… La psychologie des personnages sera mise à mal, le temps presse, les choix deviennent de plus en plus difficiles.

"Le P90 pointé devant elle, Elena descend l'escalier secret, suivie de près par Basileus et Jackson. Cherchant à s'assurer que tout se passera au mieux avec les Bâtisseurs et le Maître, elle repense à une phrase prononcée par l'Explorateur quelques jours auparavant"

Beaucoup d'action, pas d'ennui, des rebondissements, des personnages qui se dévoilent, des chapitres coupés par le journal de Josh, on passe d'un groupe à un autre. Dans le genre thriller sociétal, anticipation, fiction, l'auteur nous entraîne avec ses mots et son écriture percutante et addictive. Des émotions de toutes sortes m'ont traversée.

"Extrait du journal de Josh T. Arthar : 13 juillet. Retour en cellule. Cela fait trois jours que je suis, tel Orphée, revenu des Enfers. Trois jours sans déplacer la couverture qui pend devant la fenêtre, sans sortir de mon lit. Trois jours dans les limbes d'un coma végétatif dont j'ai cru ne jamais pouvoir émerger"

Cette trilogie est faite pour être visionnée aussi, pourquoi pas une série, je serais la première à rester collée à mon écran. Enfin, ces trois volumes sont d'une admirable facture. Une Œuvre pour l'Œuvre. N'hésitez pas à aller lire un extrait de cette trilogie sur Amazon. On peut s'imaginer le temps qu'il a fallu pour monter ces récits, j'en suis restée éberluée. Bref, pour ceux ne connaissent pas encore l'auteur, je recommande cette trilogie les yeux fermés.
2 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus Lien permanent