Options d'achat

Prix Kindle : EUR 6,99

Économisez
EUR 0,41 (6%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Offrir cet ebook

Offrir en cadeau ou acheter pour plusieurs personnes.
En savoir plus

Acheter et envoyer des ebooks à d'autres personnes

Sélectionnez la quantité souhaitée
Choisissez la méthode d'envoi et achetez l'ebook
Les destinataires peuvent lire l'ebook reçu sur n'importe quel appareil

Seuls des destinataires résidant dans votre pays peuvent récupérer un ebook offert. Les liens de récupération et les ebooks ne peuvent pas être revendus.

Quantité : 
Cet article dispose d’une quantité maximum de commande.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Partager <Intégrer>
Image du logo de l'application Kindle

Téléchargez l'application Kindle gratuite et commencez à lire des livres Kindle instantanément sur votre smartphone, tablette ou ordinateur - aucun appareil Kindle n'est requis. En savoir plus

Lisez instantanément sur votre navigateur avec Kindle Cloud Reader.

Utilisation de l'appareil photo de votre téléphone portable - scannez le code ci-dessous et téléchargez l'application Kindle.

Code QR pour télécharger l'application Kindle

Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner par [Patrice Van Eersel, Jean-Michel Oughourlian, Boris Cyrulnik, Pierre Bustany, Christophe André, Thierry Janssen]

Suivre ces auteurs

Toutes les rubriques
Une erreur est survenue. Veuillez renouveler votre requête plus tard.

Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner 1er Édition, Format Kindle

4,6 sur 5 étoiles 467 évaluations

Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
6,99 €
Broché 6,92 €

Description du produit

Extrait

Nos neurones se remodèlent et se reconnectent jusqu'à la fin de notre vie

Voilà quelque temps qu'une expression circule : «plasticité neuronale». En matière de découvertes sur le cerveau, ce qu'on appelle ainsi représente une avancée majeure, qui bouleverse notre vision du monde. Pour schématiser à l'extrême, on a aujourd'hui la preuve que quasiment n'importe quelle zone du cerveau est modelable, au prix d'efforts puissants mais accessibles, et que les zones corticales «spécialisées» dans telle ou telle fonction sensorielle (toucher, vision, audition...) ou motrice (commandant nos centaines de muscles...) peuvent se remplacer les unes les autres. Une plasticité vertigineuse. Certaines personnes fonctionnent avec seulement un demi-cerveau, d'autres avec 90 % des liaisons entre néocortex et bulbe rachidien rompues ! Autrement dit, l'engin cosmique que nous portons dans notre boîte crânienne est habité de potentialités infiniment plus étonnantes que tout ce qu'on avait pu imaginer. Cela ouvre des perspectives faramineuses, pour développer des capacités inconnues, mais aussi pour «réparer» tous ceux qui souffrent de troubles psychiques et neuronaux.
Désormais, les étudiants apprennent la «triple plasticité du système nerveux». En peu de temps, sous l'influence d'émotions, d'images, de pensées, d'actions diverses, peuvent se produire plusieurs phénomènes : de nouveaux neurones peuvent naître dans notre cerveau; nos neurones peuvent se développer (jusqu'à décupler leur taille) et multiplier leurs synapses (ou au contraire se ratatiner si on ne fait rien) ; nos réseaux de neurones peuvent s'adapter à de nouvelles missions, jusqu'à remplacer un sens par un autre (la vue par le toucher, par exemple) ; enfin, l'ensemble de notre cerveau peut entièrement se réorganiser, par exemple à la suite d'un accident.
Cette plasticité est particulièrement puissante chez le jeune enfant. A deux ou trois ans, il a appris sa langue maternelle, son vocabulaire de base, son accent, les grandes lignes de sa syntaxe. Jusqu'à six ou sept ans, il peut presque aussi facilement apprendre une seconde langue. Dix ou vingt ans plus tard, ce sera beaucoup plus difficile et il conservera sa vie durant un accent étranger. Cela ne signifie pas qu'un cerveau adulte a perdu sa plasticité. Les systèmes corticaux traitant le langage ont tendance à se stabiliser particulièrement tôt, ce qui n'est pas le cas de nombreux autres systèmes.
Mais savez-vous que, jusqu'aux années 1970, l'expression même de «plasticité neuronale» était littéralement taboue chez les neurologues et les neuropsychiatres ? Parmi les très nombreux livres qui, depuis quelque temps, racontent comment ce dogme a été renversé, l'un des plus intéressants est celui de Norman Doidge, psychiatre de Toronto et chroniqueur au National Post canadien. Les Étonnants Pouvoirs de transformation du cerveau nous embarque dans une vraie saga. Fantastique et surtout stimulante, parce que les histoires qu'elle raconte reviennent finalement à dire que, si on le veut vraiment, on peut garder un esprit élastique jusqu'à notre mort - même au-delà de cent ans. Cette élasticité dépend essentiellement de deux données : notre goût pour le nouveau et notre capacité à l'empathie. Quant à tous ceux qui souffrent d'un handicap neuronal ou psychique, cette nouvelle vision représente pour eux une immense bouffée d'espoir.

L'incroyable intuition des frères Bach-y-Rita

Norman Doidge présente plusieurs personnages hors norme, grâce à qui ces réalités si longtemps méconnues nous sont devenues accessibles. Des personnages étonnamment modestes, dont le premier est un «médecin-ingénieur-bricoleur» américano-hispanique, du nom de Paul Bach-y-Rita. Un homme absolument inattendu, habillé à la Chariot, et d'une convivialité exquise...
Tout commence en 1959, le jour où Pedro Bach-y-Rita, vieux poète et érudit catalan émigré aux États-Unis, se retrouve paralysé par un accident vasculaire cérébral (AVC). Le pronostic des spécialistes est rapide : rien à faire, il sera hémiplégique à vie et ses jours sont comptés. (...)
--Ce texte fait référence à l'édition kindle_edition.

Biographie de l'auteur

Patrice Van Eersel est journaliste, rédacteur en chef du magazine Clés, et auteur de nombreux ouvrages sur les frontières du connu. Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et éthologue. Pierre Bustany est neuropharmacologue. Jean-Michel Oughourlian est psychiatre. Il s'est fait connaître du grand public en collaborant à la publication de l'ouvrage de René Girard, Des choses cachées depuis la fondation du monde. Christophe André est psychiatre. Thierry Janssen est psychothérapeute. --Ce texte fait référence à l'édition kindle_edition.

Détails sur le produit

  • ASIN ‏ : ‎ B007P2FJXE
  • Éditeur ‏ : ‎ ALBIN MICHEL; 1er édition (4 avril 2012)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Taille du fichier ‏ : ‎ 446 KB
  • Synthèse vocale ‏ : ‎ Activée
  • Lecteur d’écran  ‏ : ‎ Pris en charge
  • Confort de lecture ‏ : ‎ Activé
  • Word Wise ‏ : ‎ Non activé
  • Nombre de pages de l'édition imprimée  ‏ : ‎ 189 pages
  • Commentaires client :
    4,6 sur 5 étoiles 467 évaluations

À propos des auteurs

Suivez les auteurs pour obtenir de nouvelles mises à jour et des recommandations améliorées.

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
4,6 sur 5
467 évaluations

Meilleures évaluations de France

Commenté en France le 1 février 2019
24 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 1 décembre 2018
Image client
5,0 sur 5 étoiles En-quête- très inspirante de brillants cerveaux
Commenté en France le 1 décembre 2018
Sur la forme :
Je connaissais déjà Patrice Van Eerseel qui, dopé par son enthousiasme communicatif à la suite d’un article dans feu Actuel, m’avait à une époque déjà lointaine inspiré l’achat de caissons à isolation sensorielle. La mode passa rapidement et mon commerce périclita, ce en quoi je ne lui en veux pas 
Bref tout cela pour dire que j’aime beaucoup les sujets qu’il traite et que nous sommes assurément sur la même longueur d’onde. Seul petit bémol à cet ouvrage, il n’y a pas de préface et l’on ne finit par deviner que vers le quart du livre que l’interviewer perdu au milieu de cinq noms, qui m’étaient jusqu’alors inconnus, devait forcément être celui qui pose les –forts pertinentes- questions.

Sur le contexte :
J’ai lu au départ ce livre parmi un certain nombre d’autre car je cherchais de la documentation pour écrire un livre sur le cerveau, dont j’ignorais presque tout comme la plupart d’entre nous. Pourquoi écrire un livre lorsque l’on est si peu expert vous demanderez-vous, eh bien c’est la meilleure façon que l’ai trouvé d’obtenir des réponses, et en général cela fonctionne plutôt bien. Tout cela pour dire que c’est celui qui m’a le plus captivé. Pour preuve je l’ai même relu une seconde fois et j’y ai abondamment puisé niveau inspiration et même cité quelques passages et ses auteurs de ci de là dans la première partie, j’espère qu’ils ne m’en voudront pas de leur faire de la publicité. 

Sur le fond :
« Comprendre comment fonctionne notre cerveau c'est mieux se comprendre soi-même. À cet effet le présent ouvrage pourrait vous apporter des réponses à certaines questions que vous vous posez sans doute depuis que vous existez » écrit l’un des brillants commentateurs de l’ouvrage dans cette rubrique. Je suis tout à fait d’accord avec lui. J’y ai appris beaucoup tant ce livre est édifiant et est une véritable mine de connaissances, chaque spécialiste interviewé nous faisant voyager en une véritable mine souterraine et aérienne de connaissances. Les questions que je me posais depuis le début de mon existence se sont enchainées vers d’autres et notamment de ce grand mystère qu’est « la conscience » qui m’ont conduit inévitablement sur le chemin de la philosophie et de la métaphysique. L’évolution des technologies et notamment de l’Intelligence Artificielle dont on attend tellement aujourd’hui nous mènera-t-elle vers une augmentation de notre niveau de conscience ? C’est l’un des principaux sujets développé dans mon ouvrage que ce livre m’a entre autres inspiré.

En résumé je conseille fortement cet ouvrage à tous ceux qui cherchent à comprendre comment nous fonctionnons tout en passant d’excellents moments divertissants et édifiants.

Jacky Bourgogne
Auteur de « Cerveau L’ultime évolution ». Voyage entre rêve et réalité dans l’univers de la conscience.
Images dans cette revue
Image client
Image client
16 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 13 mai 2019
9 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 29 septembre 2019
6 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 25 octobre 2019
5 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus

Meilleurs commentaires provenant d’autres pays

Normand Hamel
4,0 sur 5 étoiles Le cerveau humain tel que la science le comprend aujourd'hui
Commenté au Canada le 28 décembre 2017
2 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Huguette PZ
5,0 sur 5 étoiles Mon cerveau-émotions positif et négatif
Commenté au Canada le 17 février 2022
Carole Dubé
5,0 sur 5 étoiles Très intéressant
Commenté au Canada le 8 septembre 2021
Maryline Thellend
5,0 sur 5 étoiles Pertinent
Commenté au Canada le 21 décembre 2020
Signaler un problème

Cet article contient-il des contenus inappropriés ?
Pensez-vous que cet article enfreint un droit d'auteur ?
Est-ce que cet article présente des problèmes de qualité ou de mise en forme ?