Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
    Apple
  • Android
    Android
  • Windows Phone
    Windows Phone
  • Click here to download from Amazon appstore
    Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

kcpAppSendButton

Options d'achat

Prix Kindle : EUR 8,99

Économisez
EUR 0,51 (5%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Offrir cet ebook

Offrir en cadeau ou acheter pour plusieurs personnes.En savoir plus

Acheter et envoyer des ebooks à d'autres personnes

Sélectionnez la quantité souhaitée
Choisissez la méthode d'envoi et achetez l'ebook
Les destinataires peuvent lire l'ebook reçu sur n'importe quel appareil

Seuls des destinataires résidant dans votre pays peuvent récupérer un ebook offert. Les liens de récupération et les ebooks ne peuvent pas être revendus.

Quantité : 
Cet article dispose d’une quantité maximum de commande.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

<Intégrer>
Publicité sur l'appli Kindle
Sous le feu: La mort comme hypothèse de travail (Texto) par [Michel Goya]

Suivre l'auteur

Une erreur est survenue. Veuillez renouveler votre requête plus tard.


Sous le feu: La mort comme hypothèse de travail (Texto) Format Kindle

4,8 sur 5 étoiles 171 évaluations

Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
8,99 €

Description du produit

Quatrième de couverture

Combattre, c'est évoluer pendant quelques instants dans un monde régi par ses propres lois . En sortir vivant, c'est se réveiller épuisé, brisé ou exalté, mais toujours transformé . Pour comprendre cette vie près de la mort, Michel Goya nous confronte à l'expérience sous le feu : décider, risquer sa vie, tuer . Sous le feu est une description clinique de la manière dont les hommes, individuellement et collectivement, se conduisent en situation de danger extrême : l'énergie pour progresser dans les combats, l'effort pour éviter les risques, tout en cherchant à accomplir sa mission, mettent l'individu dans une tension insoutenable . à partir de son expérience personnelle et de témoignages . Michel Goya offre une analyse originale et passionnante du comportement des hommes au combat . En un mot, un livre hors du commun . --Ce texte fait référence à l'édition kindle_edition.

Extrait

Extrait de l'introduction

ASSAUT

Sarajevo 27 mai 1995 8 h 45

La France est présente depuis 1992 au coeur des conflits consécutifs à l'éclatement de l'ex-Yougoslavie. Deux bataillons français de casques bleus sont alors présents dans la ville de Sarajevo assiégée par les forces bosno-serbes. Dans la nuit du 26 au 27 mai, une de leurs unités s'empare par surprise d'un des postes du bataillon implanté dans la vieille ville. L'ordre est immédiatement donné de le reprendre par un assaut afin de libérer les prisonniers français qui y sont gardés et de montrer la détermination de la France.
Je suis le lieutenant Héluin, je suis en tête de la première section des Forbans du 3e régiment d'infanterie de marine et je marche vers mon objectif à travers les ruelles qui bordent le cimetière juif en direction du pont de Verbanja. J'ai reçu ma mission il y a un peu plus d'une heure. Elle est très simple : reprendre le poste français près du pont.
Mon idée est d'attaquer simultanément les trois petits bunkers qui composent le poste avec un groupe de trois binômes pour chaque objectif. Chaque binôme, qui comprend un homme qui connaît le poste et un autre qui ne le connaît pas, a un point d'arrivée précis. J'ai laissé mon adjoint en arrière avec les véhicules, les tireurs d'élite dont un avec un fusil Mac Millan de 12,7 mm et les tireurs antichars. Sa mission consiste à nous appuyer depuis les hauteurs. Lorsque je lui ai donné cet ordre, il m'a regardé, désespéré : «Mon lieutenant, vous pouvez pas me faire ça !» Le capitaine Lecointre nous accompagne pour gérer l'environnement de la section, en particulier l'appui des pelotons du RICM (régiment d'infanterie et de chars de marine).
Guidés par un soldat bosniaque, nous arrivons en vue du poste. Je regroupe la section. Pour franchir les barbelés, nous avions prévu deux portes, pauvre expédient à l'absence de matériel spécifique. Elles sont restées dans les véhicules. Tant pis, nous ferons sans. Je regarde mes marsouins. Ils sont calmes et silencieux. Comme eux, je me sens étrangement serein. Il est vrai que depuis mon réveil, il y a trois heures, je n'ai pas eu une minute pour penser au danger. J'ai une confiance absolue dans mon chef et mes hommes. À mon signal, nous dévalons baïonnette au canon dans la tranchée à une cinquantaine de mètres de l'objectif, appuyés d'abord par les tirs bosniaques. Nous portons les équipements de protection pare-balles complets, les mêmes qui n'ont été conçus que pour des missions purement statiques de garde. Certains de mes marsouins sont en treillis de cérémonie. Ils ne savaient pas, quelques heures plus tôt, que le point fort de la journée ne serait pas la prise d'armes prévue mais un assaut.
Je lance d'abord Le Couric et son groupe en direction de l'objectif le plus éloigné, le poste de garde ouest. Je les vois courir puis s'arrêter devant les barbelés qui entourent le poste. Ils sont incapables de les franchir et les coups commencent à pleuvoir depuis l'immeuble Prisunic qui les surplombe. Un obus de 90 mm frappe alors le bâtiment, suivi de rafales de 7,62 et de 20 mm en provenance des pelotons du RICM. Nous sommes désormais enveloppés d'une bulle de détonations, claquements, sifflements, impacts. Impuissant devant les barbelés, un marsouin regarde hébété sa cuisse perforée, un autre a deux doigts sectionnés. Une balle se loge dans son pare-cou. Ils resteront sur place, sans même de la morphine, car elle a été retirée des trousses de premiers secours pour éviter la toxicomanie. Deux autres gars sont vidés de toute énergie par la violence qui les entoure, ils sont comme des mannequins inertes. Le groupe est hors de combat. Mon plan a tenu deux minutes trente à l'épreuve des faits. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • ASIN ‏ : ‎ B0821PMKLR
  • Éditeur ‏ : ‎ Tallandier (26 novembre 2019)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Taille du fichier ‏ : ‎ 797 KB
  • Synthèse vocale ‏ : ‎ Activée
  • Lecteur d’écran  ‏ : ‎ Pris en charge
  • Confort de lecture ‏ : ‎ Activé
  • Word Wise ‏ : ‎ Non activé
  • Nombre de pages de l'édition imprimée  ‏ : ‎ 268 pages
  • Commentaires client :
    4,8 sur 5 étoiles 171 évaluations

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
4,8 sur 5
171 évaluations
Comment les évaluations sont-elles calculées ?

Meilleures évaluations de France

Commenté en France le 20 juillet 2017
Achat vérifié
19 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 29 novembre 2018
Achat vérifié
7 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
TESTEURS VINE (CLUB DES TESTEURS)
Commenté en France le 6 septembre 2020
Achat vérifié
2 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 11 avril 2020
Achat vérifié
2 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
TESTEURS VINE (CLUB DES TESTEURS)
Commenté en France le 6 août 2015
Achat vérifié
11 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 9 décembre 2015
Achat vérifié
4 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
TESTEURS VINE (CLUB DES TESTEURS)
Commenté en France le 25 septembre 2017
Achat vérifié
4 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 23 février 2019
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Signaler un abus

Meilleurs commentaires provenant d’autres pays

Francis Desjardins
5,0 sur 5 étoiles Très bon livre, je lu chaque chapitre comme un ...
Commenté au Canada le 8 janvier 2016
Achat vérifié
Vicken H. Aprahamian
4,0 sur 5 étoiles Excellent
Commenté au Canada le 27 juin 2015
Achat vérifié
Jacques Smeets
4,0 sur 5 étoiles Bon livre. Description intéressante de l'art de la guerre ...
Commenté aux États-Unis le 28 juillet 2014
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Signaler un abus