L'accompagnateur

L'accompagnateur Livres audio Audible – Version intégrale

4,0 sur 5 étoiles 38 évaluations

Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Livres audio Audible, Version intégrale
0,00 €
Gratuit avec l'offre d'essai Audible
  • Premier livre audio gratuit
  • Catalogue de plus de 500 000 titres
  • Après 30 jours, payez 9,95 €/mois pour un livre audio par mois
  • Résiliez à tout moment
En finalisant votre achat, vous vous inscrivez au service Audible et vous acceptez les Conditions d'Utilisation d'Audible. Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité.
Vendu et délivré par Audible, une société Amazon

Détails sur le produit

Durée 9 heures et 3 minutes
Auteur Sebastian Fitzek
Narrateur Bertrand Pazos
Date de publication sur Audible.fr 10 mars 2022
Éditeur Audible Studios
Type de programme Livre audio
Version Version intégrale
Langue Français
ASIN B09T741W71
Standard French
Classement des meilleures ventes d'Amazon 3,611 en Livres et œuvres originales Audible (Voir les 100 premiers en Livres et œuvres originales Audible)
90 en Suspense (Livres et œuvres originales Audible)
1,132 en Littérature, romans et fiction
1,415 en Suspense (Livres)

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
4 sur 5
38 évaluations

Meilleures évaluations de France

500 PREMIERS REDACTEURS D'AVIS
Commenté en France le 15 mars 2022
Image client
3,0 sur 5 étoiles Trop c'est trop !
Commenté en France le 15 mars 2022
Jules effectue un remplacement au standard d'un service téléphonique pour les femmes qui se sentent en danger. Rares sont les situations critiques mais ce samedi soir , l'appel de Klara va changer la donne. La jeune femme est terrifiée à l'idée d'être la prochaine cible d'un tueur qui lui a déjà dévoilée la date de sa mort en l'écrivant avec du sang sur les murs de sa chambre. Il ne lui reste que quelques heures avant la date fatidique. Elle craint aussi son mari violent et commence alors le récit de ce qu'il lui fait endurer.
On retrouve le style brut de l'auteur qui n'hésite pas à détailler les pires atrocités de façon très visuelle, en alternant les points de vue de Jules et de Klara. Si bien qu'il arrive un moment où ma lecture est devenue malaisante, âmes sensibles s'abstenir, trop c'est trop. Alors même si je reconnais à l'auteur un talent pour maintenir un haut niveau de suspense et nous captiver avec des chapitres courts et de nombreux retournements, je n'ai pas réussi a dépasser certaines incohérences. On part dans une violence verbale, physique, psychologique et sexuelle à tout va, une surenchère qui ne se justifie pas, comme si en faire toujours plus allait faire que ce soit mieux. Au contraire plus c'est exagéré plus ça perd en crédibilité et pour moi c'est rédhibitoire. J'ajoute à cela une faiblesse dans la construction des personnages, notamment celui de Karla qui n'a généré aucune attache de ma part voir une certaine frustration face à ses réactions, ce qui est gênant dans un thriller psychologique. Je n'ai pas été convaincue par ce thriller malgré le thème des violences faites aux femmes qui me passionne généralement. Je suis certaine qu'il trouvera son public mais j'attendais plus de ce thriller. Bonne lecture.
Images dans cette revue
Image client
Image client
2 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus
Commenté en France le 26 avril 2022
Image client
5,0 sur 5 étoiles Pour le prochain Fitzek, je signe direct !
Commenté en France le 26 avril 2022
Alors que j'ai découvert Fitzek il y a quelques années, je ne loupe aucune de ses sorties et cela ne risque pas de changer !

Oh.Mon.Dieu ! C'est exactement ce que j'ai pensé en tournant la dernière page de L'accompagnateur. Un coup de coeur que j'ai dévoré en une soirée. Il faut dire qu'en l'ouvrant, je n'avais pas pensé au fait que j'étais seule à la maison; j'ai donc été "obligée" de le terminer en attendant le retour de mon mari. La tension de ce psychothriller va crescendo et ne nous lâche pas !

Si à chaud, j'ai eu le cerveau totalement retourné par le scénario de Fitzek que j'ai trouvé brillant, quelques incohérences me sont ensuite apparues mais elles n'enlèvent rien à la qualité de ce thriller.

~~~

« Une femme sur quatre subit au moins une fois dans sa vie des violences physiques ou sexuelles au sein de son couple. Toutes les catégories sociales sont touchées. »

C'est sur cette vérité que début le roman, et autant vous dire qu'il annonce la couleur. Je ne sais pas s'il s'agit d'une tendance actuelle ou si c'est simplement un hasard, mais c'est le second livre que je lis, en l'espace de très peu de temps, qui aborde le même sujet.

Le récit est extrêmement bien construit, sous forme d'une conversation téléphonique entre Klara et Jules. Les chapitres alternent entre les deux personnages, si bien que nous avons un coup la vision de Klara, un coup celle de Jules, puis, parfois, des réminiscences de l'un ou l'autre. Au cours de la discussion, ils se remémorent des évènements de leur passé et ce qui les a amené au moment fatidique où ils se trouvent.

Klara est une femme brisée, qui fuit quelqu'un et a subit de nombreux sévices dans sa vie; malgré tout, elle est, d'une certaine façon, soulagée d'avoir Jules au bout du fil. Jules qui agit comme une bouée, l'empêchant de sombrer et de se noyer grâce aux mots qu'il prononce. Jules, quant à lui, fait preuve d'une grande empathie, c'est un personnage touchant et, bien que ce soit son premier appel en tant qu'accompagnateur, il arrive à trouver quoi dire et à quel moment le dire. Sa mission, si difficile soit-elle : garder Klara en ligne coûte que coûte et ce, malgré les répercutions qui pourraient l'atteindre.

Le suspense est omniprésent et le fait que les personnages ne se connaissent pas et ne soit reliés que par téléphone y fait beaucoup. Alors qu'ils ne peuvent compter que sur ce qu'ils entendent et ce que leur dit l'autre, le doute et la suspicion sont parfois palpables. La plume de Sebastian Fitzek est efficace et va droit au but. Il sème le doute dans l'esprit du lecteur, notamment avec les témoignages de tierces personnes ou encore les révélations parfois abracadabrantes qui font penser que l'un ou l'autre des personnages est paranoïaque et affabule.

La tension est de plus en plus grande et lorsque la fiction rejoint la réalité, le pauvre lecteur ne sait plus à quel saint se vouer ! Qui dit la vérité ? Que s'est-il vraiment passé ? Je n'étais absolument pas prête à la chute, que je n'ai d'ailleurs pas envisagé une seule seconde ! C'est brillant vraiment. Même si, en mettant bout à bout la lettre finale et le dernier appel de Jules, on sent que certaines choses ne collent pas.

Un très bon thriller, qui tient le lecteur en haleine et le fait légèrement flipper (oui avec moi c'est facile) tout en ménageant de grosses surprises. Des scènes très dures et une violence physique comme mentale extrêmement présente, c'est un livre qui peut choquer, mais surtout un livre qui dénonce et qui, on peut l'espérer, fera réagir.

Pour le prochain Fitzek, je signe direct !
Images dans cette revue
Image client
Image client
Commenté en France le 21 mai 2022